INTELLIGENCE DU MARCHÉ ET BLOGS

L’IMPORTANCE DE LA PUBLICITÉ AMAZON

Amazon dépense en marketing pour augmenter le nombre d’acheteurs, ce qui incite les marques à acheter plus de publicité, récupérant ainsi la majeure partie des dépenses de marketing d’Amazon. La société a dépensé 4,8 milliards de dollars en dépenses de marketing au cours du premier trimestre 2020, mais a obtenu 3,9 milliards de dollars de revenus grâce à l’hébergement de la publicité. Cela représente 81 % des dépenses de marketing couvertes par les recettes publicitaires.

La part des dépenses de marketing par rapport aux revenus publicitaires a augmenté exponotiellement depuis 2015. En 2015, les recettes publicitaires ne représentaient que 32 % des dépenses de marketing. Il est passé à 41 % en 2016, 46 % en 2017, 73 % en 2018 et 75 % en 2019. Amazon comptabilise les recettes publicitaires dans la rubrique « Autres Ventes« . Les dépenses de marketing comprennent les coûts associés aux différents canaux de commercialisation, les salaires et les coûts connexes pour le personnel de marketing.

amazon advertising flywheel

A titre de comparaison, les revenus publicitaires de Facebook représentaient 626% des dépenses de marketing, et ceux de Google étaient de 544%. Tous deux dépensent beaucoup moins en marketing qu’Amazon mais génèrent plus de revenus grâce à l’hébergement de la publicité. À mesure qu’Amazon augmentera ses dépenses publicitaires, ses revenus publicitaires dépasseront ses dépenses de marketing.

Au cours des dix dernières années, Amazon a modifié sa position vis-à-vis de la publicité. « La publicité est le prix à payer pour avoir un produit ou un service peu remarquable », a déclaré Jeff Bezos, PDG d’Amazon, en 2009, avant que l’entreprise ne se lance dans la publicité. Cependant, lors de la réunion interne de l’entreprise en novembre 2018, un employé a demandé au PDG s’il avait « changé d’avis » sur l’achat de publicités. « Oui, j’ai changé d’avis », a déclaré M. Bezos, comme l’a rapporté CNBC.

En compagnie de Procter & Gamble, Samsung, L’Oréal et Unilever, Amazon est l’un des plus grands annonceurs au monde. Elle se classe troisième parmi les plus grandes plateformes publicitaires, derrière Facebook et Google. Comme la plupart des publicités Amazon sont liées au commerce de détail, elle ne détrônera pas de sitôt les deux leaders. Toutefois, la portée de son réseau publicitaire ne cesse de s’étendre.

Une partie de son budget marketing est consacrée à Facebook et à Google, qui achètent du trafic à ces deux réseaux et le revendent ensuite aux marques. Elle crée un arbitrage publicitaire en achetant du trafic qu’elle pourrait, espérons-le, revendre plus tard. Amazon est l’un des plus gros clients publicitaires de ces deux entreprises.

amazon advertising revenue

Amazon a fait état d’une dépense de marketing record de 18,9 milliards de dollars pour 2019, soit une hausse de 37 % par rapport à 2018. Cela représente 6,7 % des revenus totaux de l’entreprise, le pourcentage le plus élevé depuis son entrée en bourse. La même année, les recettes publicitaires de l’entreprise se sont élevées à 14,0 milliards de dollars. Une année record également, bien que sa croissance ait commencé à ralentir.

Ce modèle simplifie à l’extrême les flux de revenus et de dépenses d’Amazon, qui sont intrinsèquement complexes. Néanmoins, il décrit comment la société est devenue simultanément un annonceur et un réseau publicitaire. Resultant qu’Amazon est proche d’un point de rupture où le volant publicitaire tournera à un coût nul pour l’entreprise. Les marques qui vendent sur Amazon financent la prochaine publicité du Super Bowl.

Partager sur facebook
Partager sur twitter

ARTICLES CONNEXES

Consumer behaviour

CHANGEMENT DE COMPORTEMENT DES CONSOMMATEURS : LES ACHETEURS DES PETITES VILLES SONT PLUS PORTÉS SUR LE E-COMMERCE DANS LE MONDE POST-COVID

Les préoccupations en matière d’hygiène et de sécurité dans les magasins physiques ont stimulé la croissance du secteur du commerce électronique pendant la crise du Covid, car les consommateurs ont eu recours a ce dernier pour répondre à leurs besoins non seulement en matière de vêtements ou d’électronique, mais aussi en matière d’alimentation, d’épicerie, de médicaments, de soins personnels, etc.

LIRE PLUS

S'INSCRIRE À NOTRE NEWSLETTER